Atlantic Challenge 2016

 2016 est une année Atlantic Challenge: tous les 2 ans des équipages de tous pays participent à la compétition en Yole de Bantry, cette année il a eu lieu à Roskilde au Danemark.

 

Copie de RIMG1805.JPG

 

Départ des Yoles à Poses dans l'Eure à coté de Rouen. 2 équipages: un équipage français composé de membres d'associations de toute la France, et un équipage sport adapté composé de personnes handicapées mentales légères.

Le voyage est long de Poses à Roskilde: 1300 km.

 

Copie de RIMG1821.JPG

 

 

En arrivant nous avons revu quelques avirons au cas où il y aurait de la casse, nous sommes ici dans le chantier naval du musée viking de Roskilde

 

Copie de RIMG1836.JPG

 

Notre yole sport adaptée est au premier plan à gauche, elle est entourée par des yoles d'autres pays.

 

     Copie de RIMG1849.JPG    Copie de RIMG1855.JPG

 

Voici la cérémonie d'ouverture

 

Copie de RIMG1866.JPG

 

La première épreuve: La fille du capitaine, il faut aller chercher une personne sur le quai et l'amener à bord d'un bateau à la sortie du port, le tout avec le plus de style possible, une manoeuvre délicate.

 

Copie de RIMG1971.JPG

 

Le deuxième jour, l'organisation nous révèle l'épreuve surprise: avec 6 planches de bois, un bout de contreplaqué, un bout de médium, 2 tubes de colle, de la ficelle... Il faut construire une embarcation, viking, toute l'équipe doit participer, elle doit naviguer au moins 50 m... Un vrai bonheur pour notre équipe, et pour moi spécialement.

 

Copie de RIMG1874.JPG     RIMG1875.JPG

 

Voici le départ de notre construction, nous n'avons pas de clous, nous optons pour une construction cousue-collée. Il y a de l'ambiance sur la pelouse: 14 équipes construisent des embarcations. Puis très vite il faut abandonner la construction car le vent est encore bon pour une épreuve voile-aviron.

 

 

Copie de RIMG1888.JPG

On croise régulièrement sur l'eau des bateaux scandinaves d'un autre temps, ces bateaux étaient déjà performants.

 

Copie de RIMG1896.JPG

 

Notre bateau dans le port: nous avons droit à un bout de quai et une échelle pour permettre à notre équipage de descendre et monter sur la Yole.

 

 

Copie de RIMG1910.JPG

 

Copie de RIMG1912.JPG

 

Virement à la bouée.

 

Copie de RIMG1914.JPG

 

L'équipe de France, en recherche de vitesse: juste la tête peut dépasser. 

 

 

 Copie de RIMG1924.JPG Copie de RIMG1926.JPG

 

Une partie de l'équipe navigue, et l'autre commence les décoration pour notre embarcation viking.

 

 

 

Copie de RIMG1950.JPG

 

 

               Copie de RIMG1958.JPG     Copie de RIMG1959.JPG  

Toute notre équipe participe à la construction: même ceux qui n'ont jamais tenu une scie tiennent à scier.

 

                Copie de RIMG1960.JPG     Copie de RIMG1965.JPG

 

La décoration tient une place prépondérante.

 

Copie de RIMG1966.JPG

 

Voila le résultat, avant la mise à l'eau.

 

Copie de RIMG1992.JPG

 

Notre Norm-Handi (le nom est écrit en lettre runes sur le bateau) parcoure les 50 m sans encombres, mais toutefois pas aussi vite que l'embarcation russe qui nous prend la première place, sur cette épreuve nous serons deuxième.

 

 

Copie de RIMG2000.JPG

 

L'embarcation de l'équipe de France.

 

              Copie de RIMG2004.JPG    Copie de RIMG2006.JPG

 

 

             Copie de RIMG2008.JPG     Copie de RIMG2015.JPG

La plupart arrivent à parcourir les 50 m

 

 

Copie de RIMG2020.JPG

 

Mais pas tous.

 

 

              Copie de RIMG2049.JPG         Copie de RIMG2055.JPG

 

              Copie de RIMG2064.JPG        Copie de RIMG2069.JPG

Et puis chacun veut avoir son tour sur le bateau viking, qui ne fait pas d'eau: merci aux organisateur d'avoir procuré 2 tubes de colle.

 

 

             Copie de RIMG2070.JPG         Copie de RIMG2074.JPG

 

Le lendemain c'est l'épreuve redoutée par tous des 2 milles à l'aviron. Notre objectif est de parcourir les 2 milles.

 

 

Copie de RIMG2077.JPG

 

Quand on n'est pas pressé, on peut regarder ceux qui passent et même les encourager, il n'y a pas beaucoup de photos parce que je suis quand même occupé à ramer.

 

 

Copie de RIMG2078.JPG

 

Voici les résultats: nous sommes dernier, France 2, bateau Batel'Eure. Mais enthousiastes, nous perdons avec le sourire, d'ailleurs, je n'ai jamais participé à une compétition avec autant de bonne humeur. Le but n'était pas de gagner.

 

 

 

 

 

 

              Copie de RIMG2084.JPG        Copie de RIMG2093.JPG

 

Copie de RIMG2095.JPG

 

Nous remportons le prix du "Fair Play", des cartes pour nos consommations au bar.

 

Copie de RIMG2105.JPG

 

L'équipe russe: voici les vainqueurs de l'Atlantic Challenge 2016. Même avec leur bateau viking, ils sont allés plus vite que nous.

 

            Copie de RIMG2108.JPG           Copie de RIMG2114.JPG

 

Lance Lee (tee shirt rouge) nous fait l'honneur d'une photo. C'est lui avec Bernard Cadoret qui a inventé l'Atlantic Challenge en 1986, ils ont aussi choisit la Yole de Bantry comme support à la compétition.

Il approuve et supporte notre initiative de faire naviguer des personnes en situation d'handicap mental.

His word: "You've change the chemical of the ACI"

 

           Copie de RIMG2216.JPG          Copie de RIMG2240.JPG

 

C'est le départ pour le retour, la soirée de la veille a été longue et dansante. Chargement des camions.

 

 

 

Copie de RIMG2272.JPG

 

La route du retour est aussi longue que celle de l'allée. Je n'ai pas pu résisté à cette photo d'une Trabant, voiture typique de l'Est avant l'ouverture du mur de Berlin, sur une aire d'autoroute allemande.

 

 

 

Retour haut de page.                        Retour voile-aviron                     Retour accueil