1) Conception d'un dinghy en forme, montage du chantier

mercredi, 28 octobre 2015

 Tout a été dit cent fois ... Et beaucoup mieux que par moi ...
Boris Vian, extrait du recueil "Je voudrais pas crever" - 1962

 

Construire un dinghy, il y a tant de dessins, tant de versions et tant de modèles que je n'invente rien.

Le petit bateau qui va m'inspirer, c'est le Youyou Chaussivert que j'ai restauré le printemps dernier, le voici:

 

Sommaire de la construction de la Linotte 8.6

  1. Réflexion et conception, montage du chantier

  2. Bordage en sapin rouge

  3. Préparation et stratification de la coque

  4. Aménagements intérieurs

  5. Essais techniques

42 lever de voile.JPG

 

Bien large devant, franc bord assez haut, mais un peu plat, c'est la forme de départ.

 

Voici le nouveau cahier des charges:

 

Pas léger: ULTRA-LEGER   donc strip planking, ceci veut dire que le bateau sera bordé franc, avec stratification extérieure et intérieure et pas de structure transversale

 

C'est un dinghy à rames, avec 2 positions de dames de nage, et un poste de godille, avec possibilité de rajouter un gréement , dérive et safran, mais dans un deuxième temps, il pourra aussi avoir un petit moteur de 4 chevaux maximum.

 

La longueur du bateau sera de 2,60 m: 8'6'', avec une bonne largeur, mais pas excessive.

 

Le fond sera plat: repose mieux sur la plage, et pas besoin de plancher à l'intérieur (là je gagne encore du poids) avec une ou deux petites quilles à l'arrière.

 

Le bois utilisé sera du sapin rouge pour le bordé, et du chêne pour les boiseries (là je perds du poids, mais tant pis, je veux un petit contraste qui fera classe, et pas de bois rouge importé)

 

Mon ami Vincent, de Grand Largue Composites, architecte naval de son état a eu la gentillesse de me sortir ces plans:

 

1 dessin de l'architecte.JPG

 

C'est la base de départ.

 

 

 

01Epure des cloisons de montage.JPG

 

L'épure des cloisons de montage prend quand même un certain temps à dessiner, surtout le couple plus à l'avant

 

02 Chassis pour chantier.JPG

Le chantier est construit sur roues: il faut pouvoir le déplacer et le sortir dehors pour poncer le bateau.

 

 

 Ya plus qu'à...

L'épure est centrée sur la future cloison en agglo à l'aide de pointes étêtées

04 Pose epure sur pointes repères.JPG

 

 

 

 

 

 

 

    05 epure sur cloison.JPG    06 Perçage de la cloison.JPG

 

Plusieurs points de la courbe sont repérés à l'aide de petits trous, le trait rouge est la ligne de flottaison, celui-ci et l'axe de la cloison sont les repères qui servent à aligner l'ensemble sur le chantier.

 

 

07 Tracé de la courbe de cloison.JPG

Après avoir retiré l'épure, je plante des clous dans les trous repères et un réglet est courbé contre pour tracer la cloison.

 

 

 

08 Cloison de montage.JPG

 

Voici le maitre-bau prêt à poser sur le chantier, le fond est plat, la cloison est assez haute pour être à une bonne hauteur de travail une fois sur le chantier.

 

09 Tableau arrière en construction.JPG  

 

      Assemblage de planches de chêne pour fabriquer le tableau arrière

 

 

  12 Chantier en montage.JPG    13 chnatier en montage.JPG

 

Le chantier prend forme, les cloisons sont tenues en haut par la sole, l'étrave n'est pas encore exactement à sa place, et une cloison manque encore. On commence à voir les formes du bateau. Du ruban adhésif est collé sur la tranche de chaque couple pour qu'il ne reste pas collé à la coque quand on démoulera. Le fond est vissé sur l'étrave et le tableau arrière et aux cloisons pour maintenir le tout, MAIS IL N'EST PAS COLLE...

 

 

Sommaire de la construction de la Linotte 8.6

 

  1. Réflexion et conception, montage du chantier

  2. Bordage en sapin rouge

  3. Préparation et stratification de la coque

  4. Aménagements intérieurs

  5. Essais techniques

                                                                                                         Retour accueil